céramique

Il était une fois…

Mon chemin vers la céramique commence à 16 ans. Je voulais faire les Beaux Arts, mais la vie en a décidé autrement ! Et cette envie d’art ne m’a jamais quitté.

Alors j’ai fais des formations, Patine sur mobilier en bois, Tapissier d’Ameublement, Architecture d’intérieur, mosaïque, scrapbooking. Je savais que je voulais travailler dans un atelier et pouvoir m’exprimer, mais avec quoi ? J’ai longtemps cherché et essayé, mais un jour j’ai trouvé.

Aujourd’hui, je m’épanoui dans la pratique de l’art de la céramique.

J’ai commencé en 2009 en loisir dans ma ville, car cela faisait très longtemps que je voulais pratiquer ! Au début je ne m’éclatais pas trop, car faire des bols, cruches ou assiettes, m’ennuyait. Mais pour apprendre il fallait passer par là. Puis la deuxième année, j’ai sculpté, et là se fut la révélation, j’avais trouvé le matériaux pour m’exprimer. Et lorsque j’ai dû penser à une reconversion professionnelle, c’est naturellement vers elle que je me suis tournée, et c’est devenue une passion.

Donc j’ai décidé de me former à La Borne, chez Dominique Legros, avec qui j’ai beaucoup aimer échanger, discutter. Mon esprit s’est ouvert à un monde de richesses et de diversité céramique. J’ai appris le Raku, Raku Nu, les Terres Polies et des techniques de modelage.

Puis à Sèvres, chez Nathalie Domingo, où j’ai appris la porcelaine de coulage. Encore une belle rencontre extrèmement riche, et tellement appris. Cette matière est très douce et même sensuelle je trouve ! c’est agréable de travailler la porcelaine.

Puis, Luca Tripaldi est un artiste international connu pour ses créations de bijoux contemporains. Il anime des workshops dans le monde entier, Asie, Etats-Unis…

Aujourd’hui, j’ai mon atelier à Thorigné-Fouillard, aux Gaudriers, où je travaille, mais aussi où je donne des cours de modelage et de coulage, pour les adultes et les enfants. Avis aux amateurs !